Avant Dune, tome 3 : La maison Corrino par Brian Herbert

Avant Dune, tome 3 : La maison Corrino

Titre de livre: Avant Dune, tome 3 : La maison Corrino

Éditeur: Pocket

ISBN: 2266129449

Auteur: Brian Herbert


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Avant Dune, tome 3 : La maison Corrino.pdf - 48,446 KB/Sec

Mirror [#1]: Avant Dune, tome 3 : La maison Corrino.pdf - 37,695 KB/Sec

Mirror [#2]: Avant Dune, tome 3 : La maison Corrino.pdf - 22,842 KB/Sec

Brian Herbert avec Avant Dune, tome 3 : La maison Corrino

Livres connexes

Ce troisième tome de L'Avant-Dune, écrit par Brian Herbert et Kevin J. Anderson (un faiseur de novelisations de Stars Wars) à partir des notes de Frank Herbert, conclut l'épopée introductive au cycle original de Dune, ce monument unique de speculative fantasy. L'ouvrage reste bien dans la lignée des deux précédents... "précédents". À savoir que les reproches, parfois d'une violence excessive, qui ont pu être faits à La Maison des Atréïdes ou La Maison Harkonnen seraient renouvelables ici par leurs détracteurs : l'abondance de faits, d'informations sur l'univers herbertien et de rebondissements évacuent la psychologie des personnages, l'ambiguïté subtile du style, voire ce qui fait l'intérêt exceptionnel de l'original, telles les considérations métaphysiques, les rapports entre pouvoir et religion, etc. Néanmoins, il est permis d'en souligner tout de même l'intérêt de lecture en évoquant la problématique des deux auteurs : les "préquels" (précédents) ne devaient qu'être par nature inféodés à l'original ne serait-ce que parce que les destins des personnages ont déjà été écrits. Dune appartient à Herbert et les auteurs ne pouvaient même seulement ambitionner d'en surpasser la force. De fait, il y a dorénavant deux façons d'embrasser la planète Dune selon sa propre capacité ou volonté de lecture : soit en commençant par ces Avant-Dune, qui restent une très bonne introduction informative et distractive ; soit en "s'attaquant" directement au cycle original avant de venir aux préquels, dont l'intérêt est alors "encyclopédique" quant à l'histoire de l'Imperium. Rappelons en effet que le cycle original, s'il est envoûtant, est tout de même passablement ardu de par la hauteur de réflexion des multiples arguments. --Francis Mizio